Les Omergues Vallée du Jabron

randonneur.jpg

Cette année notre sortie annuelle nous a fait découvrir la vallée du Jabron. Jean Pierre Le Roux nous avait réservé deux magnifiques randonnées. La Montagne de Palle au départ de Montfroc le premier jour. De très jolis paysages, belles vallées, multitude de couleurs dans les prairies fleuries, sans oublier la Pivoine exceptionnelle car assez rare. Après une bonne douche et pour certains quelques parties de belote acharnées nous avons pris l’apéro et le repas en toute convivialité et amitié . La soirée s'est terminée dans la joie et le sentiment d'une journée bien remplie. Le lendemain après une nuit réparatrice au programme nous attendait le Sommet de Larran et ses fameuses bergeries depuis les Omergues . 

Au retour notre ami Daniel a fêté ses ..... merci Daniel et plein de bonnes choses pour toi et ta famille.

Quelques infos sur les jas qui font partie du domaine de l'architecture pastorale en pierres sèches.

Il faut parcourir la montagne de Lure, superbe frontière entre les terres du Dauphiné et celles des comtés de Provence. En cas de brouillard, un jas peut vous abriter.
Il s'agit de bergeries en pierres sèches. Plusieurs centaines d'entre elles étaient éparpillées sur la montagne, il en reste quelques-unes qui ont été restaurées, comme celle du jas de l'agneau qui servit de cadre au tournage du film Crésus ou celles que nous avons découvert <<le Jas des Terres du Roux>> classé monument historique , un peu plus loin la bergerie <<Tunnel des Fraches>> et enfin la bergerie <<En Arc des Fraches>>   
Le jas est le lieu où le troupeau se "jasse", donc se couche. La technique de construction est très rigoureuse : chaque pierre doit s'imbriquer au mieux parmi ses voisines, sans faux appui.
Les murs et les voûtes doivent équilibrer les poussées des masses considérables de matériaux.
L'ensemble est dans un enclos rectangulaire, le petit logement est pour le berger, le plus grand pour ses moutons. A une extrémité de celui-ci, une citerne recueille l'eau de pluie. On peut entrer dans les deux édifices pour apprécier la manière dont le toit était construit (on disposait en fait de 3 ou 4 méthodes différentes dans la montagne de Lure.) Voir les différentes photos des Jas que nous avons pris et que vous pouvez retrouver dans notre album randonnée.